Parking gratuit à Séville

Se garer à Séville est assez facile, mais si vous voulez le faire dans le centre-ville c’est quasiment impossible. Nous allons vous expliquer comment vous garer dans cette ville majestueuse.
18 mai 2019
Où se garer gratuitement à Séville
Où se garer gratuitement à Séville

Séville est une ville merveilleuse, et capitale de l’Andalousie, mais si vous décidez d’aller dans son centre historique en voiture, vous aurez du mal à vous en rendre compte. Pas d’inquiétudes : nous allons vous indiquer où vous garer gratuitement pour profiter au maximum.

Seville, bien qu’elle soit une ville de taille moyenne, dispose d’un des centres historiques les plus grands d’Europe, faisant ni plus ni moins que 3,9 kilomètres carrés. Ce qui fait que l'arpenter de bout en bout (ce que nous vous recommandons) est un véritable plaisir, n’hésitez pas à faire des pauses. Et pour ce faire, quoi de mieux que d’avoir sa voiture à portée de main ?

Le problèmes, c’est que suite à une réforme municipale, seuls les résidents de Séville peuvent accéder au centre-ville en voiture : quant aux autres, ils disposent de 45 minutes pour entrer et sortir de ce labyrinthe de ruelles étroites et de rues à sens unique réputé pour être un enfer pour ceux qui souhaitent trouver une place où se garer.

Si vous restez plus de 45 minutes, vous risquez de payer une amende de 75 euros, mais peut-on l’éviter ? Quelles autres options avez-vous pour vous garer gratuitement à Séville ?

Parking gratuit dans le centre de Séville

Cette norme n'est pas un caprice de la Mairie de Séville : avant son entrée en vigueur en 2011, il était plus que courant de voir des milliers de véhicules chercher désespérément une place de parking dans le centre de Séville.

C’est pour ainsi éviter d’avoir des rues saturées et bouchées que la municipalité a décidé de laisser en priorité les résidents, les transports en commun, les services municipaux et les clients des établissements circuler librement dans le centre et que les autres ne disposent que de 45 minutes pour faire ce qu’ils ont à faire ou bien trouver une place de parking.

Cette limite de temps, ajoutée au fait que le stationnement dans le centre-ville est limité dans le temps, régi par la zone bleue ou verte, fait qu’il est quasiment impossible de s’y garer gratuitement. Mais dans quelle zone ce “quasiment” n’existe pas ? Eh bien nous vous conseillons deux zones : le quartier de San Vicente et le quartier de San Julián.

  • Le quartier de San Vicente comprend la zone qui va de la rue Torneo, à côté du Guadalquivir, à la très connue promenade d’Hercules. Il s’agit d’un quartier avec des maisons basses et des rues qui bien qu’elles soient étroites ne sont pas sinueuses comme cela peut être le cas dans le centre historique, ce qui sera un avantage lorsque vous chercherez une place.
  • Le quartier de San Julián a des ruelles et des routes assez sinueuses, ce n'est donc pas le meilleur endroit pour les loisirs. Il s'agit de la zone située juste derrière les murs de la Macarena et, à mesure que vous vous approcherez de l’intersection avec la Ronda María Auxiliadora, vos chances de trouver une place de parking augmenteront.

En vous garant dans le centre de Séville, vous serez à deux pas de joyaux tels que la Torre del Oro et la promenade du fleuve Guadalquivir.

Le centre de Séville est un dédale de ruelles ce qui rend le stationnement très difficile
Le centre de Séville est un dédale de ruelles ce qui rend le stationnement très difficile

Où se garer gratuitement près du centre-ville

Si vous êtes arrivés à ce stade, c’est que vous avez sûrement pris la décision de chercher un parking dans le centre-ville de Séville.

Si vous désirez vous garer gratuitement dans Séville sans perdre de temps, vous pouvez le faire près de la gare Santa Justa. Sinon le quartier d’El Fontanal, qui est l’option la plus prisée des Sévillans, vous permettra de laisser votre véhicule à à peine 20 minutes du centre névralgique de la ville, à savoir la Plaza del Dunque. Ou sinon, à environ 25-30 minutes du centre, vous pouvez vous garer dans la rue qui va de la mairie à la cathédrale.

Une autre solution, qui va vous laisser un peu plus loin mais que nous vous recommandons toute de même est de vous garer près du Parc Maria Luisa : plus particulièrement après l’impressionnante et incontournable Plaza de Espana. Là-bas, vous devriez trouver des espaces ouverts ainsi que des parkings gratuits suffisamment grands pour que ce ne soit pas un calvaire de laisser votre voiture, de plus, le tramway se trouve juste à côté.

Autres zones où se garer gratuitement à Séville

En plus du centre historique, Séville dispose de 3 quartiers très connus qui valent le détour. Il s’agit des quartiers de Macarena, Triana et Nervión.

Dans le quartier Macarena, vous trouverez des zones de stationnement vertes et bleues à proximité de la Basilique, de l'Hôpital universitaire et de la calle Torneo, mais vous pourrez profiter de places de parking gratuites si vous vous éloignez un peu des murailles au nord de la ville. Et si vous ne voulez pas gaspiller votre énergie en traversant à pied des quartiers résidentiels pour aller jusqu’au centre, restez entre les avenues de la Cruz Roja et Miraflores.

Pour ce qui est de Triana vous ne tomberez sur des zones bleues et vertes uniquement aux alentours des avenues República Argentina y Virgen de Luján, deux des artères qui vous mèneront près des parkings de la Feria de Abril. Pour le reste, c’est un dédale de ruelles étroites dans la zone la plus proche de la rue Betis – San Jacinto, et à mesure que vous vous approcherez de la Ronda de Triana et López de Gomara, les chances de trouver une place ne feront qu’augmenter. Il sera assez facile de s’y garer mais vous serez plutôt loin du centre.

Enfin, Nervión est un quartier du centre mais qui est aussi commercial et où l’on trouve le stade Sanchez Pizjuan. Il est considéré comme un “deuxième centre” par les Sévillans puisqu’on y rencontre les mêmes problèmes que dans le centre historique (hormis les restrictions de temps). Cela se traduit par le fait qu’il est difficile de s’y garer, une grande partie des rues sont régies par la zone bleue et le trafic y est très dense. Vos chances de succès dans la recherche d’une place grimperont si vous vous éloignez des zones commerciales (comme le centre commercial Nervion Plaza) et les universités (zone Viapol).

Les alternatives : les parkings low-cost et le park and ride

Depuis plusieurs années maintenant, afin de lutter contre l’utilisation massive des voitures dans les villes, le concept de Park and Ride a été développé, ce concept est plus écologique et plus pratique. En quoi ça consiste ? Eh bien vous garez votre véhicule dans un parking low-cost à l’extérieur de la ville, faites attention à ce qu’il soit bien desservi par les transports publics, et ensuite vous utilisez les transports en commun afin de vous rendre dans le centre.

Dans le cas de Séville, le parking INSUR Mirador de Santa Justa est un des meilleurs choix si vous voulez essayer le park and ride, bien desservi, les bus 22, 25, 26, 29, 30, 32, 38, 38A, 52, A5, A7, B4, C1, C2, LE… ainsi que l’arrêt de métro San Bernardo (L1) se situent à côté. La gare Santa Justa se trouve également toute proche de ce parking. Ce parking est également relativement central, ce qui vous permettra de vous déplacer à pied si vous le souhaitez.

Si vous préférez, vous pouvez trouver d’autres parkings encore plus dans le centre ou plus proche de votre destination en utilisant Parkimeter. Gardez à l'esprit que la réservation d'un parking donne souvent l'autorisation de s'y rendre en voiture malgré les restrictions normales (IMPORTANT : vérifiez au préalable avec le parking pour savoir comment s'y rendre).

Réserver un parking à Séville